Un projet Labex Arts H2H
 
Théorie de l'action photographique :
Que fait (faire) la photographie ?

Gabriel Coutagne
« Comment l’acte photographique est-il une manière de se faire ? »

Au centre de l’acte photographique se trouve le photographe : auteur, opérateur et sujet. De ces dimensions actives de l’artiste découle une possibilité propre à la photographie, à l’origine d’une représentation de soi, s’émancipant de l’autoportrait, de l’autobiographie, de la narration ou de la figuration. La photographie apparaît comme un faire soi.

 

Comment l’acte photographique est-il une manière de se faire ? Comment la photographie "fait" de l’autoprésentation ? De l’autoportrait à l’autoreprésentation, c’est la photographie qui “fait” l’image de soi, au travers de la présence, de la figuration, et de la métaphore. L’image préexiste cependant à l’autoreprésentation. Sous la forme d’archives, de corpus, de document et d’image imitées ou rejouées, bref, sous la forme d’une matière que l’auteur “façonne” “Faire” l’image suppose une reconstruction : si l’image fait l’image de soi, l’image peut aussi défaire l’autorépresentation, et la réduire au statut d’une figure de style au service d’un message différent, émancipé de la seule présence de l’auteur.

Ajouter un commentaire

Un projet Labex Arts H2H